Test Samsung Gear S2
in ,

TEST : Samsung Gear S2, le renouveau

Depuis le salon international de l’IFA de Berlin, la smartwatch du géant sud-coréen déchaîne les passions sur internet. Et il y a de quoi lorsqu’on voit une montre aussi bien faite, autant au niveau du design que des fonctionnalités. On remarque notamment que l’écran rotatif de la Samsung Gear S2 n’a encore été rencontré nulle part chez la concurrence.

Elle propose également un écran AMOLED de 1,2 pouce, 4 Go de stockage, 512 Mo de RAM, un processeur dual-core, le WiFi bien entendu, la recharge sans fil, et enfin la technologie NFC (Near Field Communication) qui fait déjà beaucoup parler d’elle. Sur ce dernier point, Samsung rappelle sur son site internet que le NFC ne sera pas disponible partout.

[ot-video type=”youtube” url=”https://youtu.be/M3PVNB19zPs”]

Marque : Samsung

Catégorie : montre connectée

Connexion : WiFi, NFC

Disponibilité : disponible

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Prix : 349 euros, 379 euros pour la version classique.

Acheter la Samsung Gear S2 :

Unboxing de la montre Samsung Gear S2

Samsung joue dans la sobriété avec une boite ronde, sans doute un rappel à l’écran circulaire de la montre, contenant l’appareil accompagné de son chargeur à induction. Un bien joli emballage.

Unboxing boîte Samsung Gear S2

Design de la Samsung Gear S2

La Samsung Gear S2 est belle. Enfin, surtout la version classique. Elle n’a que très peu, voir carrément pas, de défauts visuels. C’est un peu moins le cas de sa collègue « sport ». Bien qu’une version sport se doit d’être adaptée à l’exercice physique, mais les bracelets en silicone ont un effet un peu cheap. Autre critique : la disparition des crans sur le cadran. Un changement minime certes, mais qui visuellement change pas mal de choses.

Qui plus est, l’une des forces de ce cadran cranté est l’ergonomie. C’est tout bête, mais la prise en main est bien meilleure. Du coup, cette version destinée aux sportifs ne remporte pas tous les suffrages au contraire de la Samsung Gear S2 Classic qui est tout simplement superbe.

Comptez 349 euros pour la version sport, et 379 pour la version classique. La bonne surprise c’est que les deux appareils seront livrés avec deux bracelets, « Small » et « Large » pour convenir aux poignets fins comme épais. Pour ce qui est des bracelets en eux-mêmes, sachez qu’il est possible de les changer.

Cela vous reviendra quand même à 39 euros pour un bracelet sport et 59 pour un classique. Néanmoins, la version sport exige un bracelet propriétaire alors que la Gear S2 classique peut s’adapter à tous types de bracelets. En clair, pas besoin d’aller chez Samsung. Pourquoi seulement l’une des deux ? Mystère.

Bracelets Samsung Gear S2

Utilisation/Prise en main de la Samsung Gear S2

Si les smartphones grandissent avec le temps, les montres connectées elles, rétrécissent. L’appareil, beaucoup plus petit que la concurrence, embarque pourtant un écran avec une résolution similaire. La densité de pixels en est améliorée, pour le plus grand plaisir de vos yeux. Nous avions déjà félicité Huawei pour son écran, il faut dire que Samsung fait lui aussi très fort. Même si ce n’est pas vraiment comparable, nous avons mis à côté la Gear S2 avec la première moto 360 et on voit que du chemin a été fait !

Samsung Gear S2 et moto 360

Tizen, l’OS maison de Samsung est à la fois le point fort et le point faible de la montre. Car s’il permet des performances de qualité et une navigation très simples dans les menus,  cet OS possède un défaut majeur : il manque cruellement de contenu. Là où Android Wear commence à intégrer bon nombre d’applications, ce n’est pas encore le cas de Tizen. Ainsi, il faudra se contenter de la gamme des applis “S”, propre au constructeur, pour toutes les fonctionnalités de santé, de mémo vocal, etc… 

Or, une montre connectée est justement censée transférer les avantages du smartphone sur le poignet. Par ailleurs, Tizen demandera que vous passiez par une bonne phase de personnalisation des notifications et du fonctionnement général de la montre avant de pouvoir en profiter. En effet, bon nombre de notifications sont bloquées par défaut.

D’autres fonctionnalités auraient été bienvenues comme par exemple un haut-parleur ou un GPS. De même pour la 3G qui ne sera pas disponible en France où l’idée d’une montre avec carte SIM a du mal à faire son chemin. Point positif : le NFC est au rendez-vous avec le Samsung Pay, là où la concurrence délaisse cette fonctionnalité qui a pourtant de très nombreux avantages.

Autre point important de la montre : son autonomie. L’entreprise a annoncé que sa Gear S2 pourrait tenir 2 à 3 jours entre chaque recharge en utilisation normale. Un chiffre qui paraît un poil optimiste et qui pourtant s’avère confirmé par les tests ! En cas de batterie trop faible, un mode autonomie a été conçu pour que l’affichage passe en noir et blanc automatiquement.

Samsung Gear S2 café

Pour tous ceux qui douteraient encore de l’étanchéité de la montre, on vous renvoie à la vidéo test sous-titrée qui devrait dissiper tous les doutes. Mais s’il vous fallait encore une preuve, la voici : un internaute bien inspiré a décidé de faire barboter sa montre dans un aquarium et comme promis, celle-ci continue de fonctionner.

[ot-video type=”youtube” url=”https://youtu.be/OicAT1-rWy4″]

Un Modèle en moins pour l’Europe

Triste nouvelle pour tous ceux qui attendaient l’arrivée en octobre prochain des modèles de la nouvelle montre de Samsung. L’un d’eux ne sera pas commercialisé en Europe pour le moment.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Il ne s’agit pas ici d’un choix du géant coréen, mais d’un petit souci de compatibilité de réseau avec la Samsung Gear S2 3G.

modèles gamme samsung gear s2

Samsung Gear S2 pour les nuls

Si en théorie les montres connectées semblent simples à utiliser, ce n’est pas toujours évident, en particulier lorsqu’on est encore novice en matière d’objets connectés. Pas de panique, Samsung a carrément tourné des tutos disponibles sur YouTube.

Cinq vidéos très bien expliquées allant de “comment utiliser l’écran tactile” à “comment utiliser les fonctionnalités appels et messages“. Pas d’effort à faire, les vidéos sont proposées en Français, en Anglais, en Espagnol ou encore en Allemand.

[ot-video type=”youtube” url=”https://youtu.be/p-ZCaMendX8″]

La Samsung Gear S2 face à la concurrence

De toutes les smartwatches présentées à l’IFA, la Gear S2 et la Huawei Watch ont su se démarquer en raison de leur design et leur ergonomie. Toutes deux rondes et inspirées des modèles de montres traditionnelles, ces montres intelligentes sont vraiment agréables et élégantes à porter. Et même si la Huawei Watch est un poil plus travaillée et esthétique, la Gear S2 se rattrape en proposant un très large panel de fonctionnalités.

Les deux montres proposent de nombreux capteurs, comme un accéléromètre, un gyroscope, un capteur de fréquence cardiaque, ou encore un baromètre. Cependant, le modèle de Samsung est également équipé d’un capteur de lumière ambiante ainsi qu’une fonction GPS, disponible sur le modèle 3G.

Si les nombreuses fonctionnalités de la Samsung Gear S2 peuvent séduire les consommateurs, un petit couac au niveau du contrôle vocal existe. Ce problème se retrouverait également sur le téléphone, bien que S-Voice fonctionne mieux sur la montre. Néanmoins, ce n’est pas encore ça, la commande rencontre quelques difficultés pour retranscrire avec exactitude les phrases énoncées là où cette fonctionnalité fonctionne très bien avec l’Apple Watch.

Alors que l’Apple Watch peut afficher, en patientant un peu, une carte pour vous diriger grâce à la commande vocale, ce ne serait pas possible avec la Samsung Gear S2, et ce peu importe l’interface sur laquelle se trouve l’utilisateur. Il faudra se rendre sur l’application Maps afin de pouvoir dicter le lieu recherché, et encore, le résultat laisserait à désirer.

Prix et disponibilité de la Samsung Gear S2

La montre est d’ores et déjà disponible pour 349 ou 379 euros dans sa version classique.

Conclusion

Les plus de la Samsung Gear S2

> La version classique à 379 euros très élégante
> Le cadran rotatif, une si ce n’est la meilleure innovation en terme de montre connectée
> Écran de toute beauté
> Autonomie convaincante
> Un OS maison accessible

Les moins de la Samsung Gear S2

> Le design de la version à 349 euros
> Tizen manque de compatibilité
> Pas de GPS intégré
> Pas de haut-parleur
> Pas de version 3G en hexagone

La Samsung Gear S2 était très attendue. Le constructeur coréen frappe fort avec une montre qui renouvelle enfin l’utilisation des smartwatch. Le cadran rotatif est une idée excellente, agrémentée d’un OS maison parfaitement optimisé. Seul défaut, le manque de contenu de celui-ci. Compatible avec les applications de l’écosystème Samsung seulement, pas de GPS intégré ou encore pas de haut-parleur. Si on regrettera encore le bracelet en silicone sur la version la moins chère, la version classique elle, est de toute beauté. À n’en pas douter, la Gear S2 va être sur le podium des meilleures montres connectées du marché.

Commentaires

Leave a Reply
  1. Beau test mais qui ne reflète en rien la réalité. J’ai eu les deux premiers modèles et je possède la s2 depuis le jour de sa sortie, mais quelle déception! L’autonomie est divisée par deux par rapport à la S. Pas de haut parleur, donc pas possible de passer un appel, ou de la retrouver via l’application dédiée. Tout ce qu’elle a, c’est son look, pour le reste rien. Je viens de revenir à une montre classique, qui au moins donne l’heure sans avoir à la recharger tout les jours. Je suis un fan de Samsung et achète tout les nouveaux modèles à leurs sorties, même s’il faut prendre à l’étranger pour mon note 5, mais sur le coup, Samsung m’a beaucoup déçu. Bonnes fêtes.

  2. Il est marqué que la montre est compatible sur les autres telephones que samsung par contre il est dit à aucun endroit que dans ce cas il vous est impossible d’accéder aux app payantes pour votre montre … quel scandale vue le tarif et sans avertissement du constructeur en plus.

  3. Samsung a bien fait de changer son mode de charge. Sur la précédente montre en 11 mois les contacts s’étaient oxydés et inutilisables et cela a été considéré comme une usure normale pas prise en charge par la garantie. Cette façon de gérer la garantie est pour moi un frein pour renouveler mon expérience avec eux. Je trouve que de dépenser 280 euros tous les 11 mois est excessif et pas très commerçant.
    Pour moi une montre a son utilité si et seulement si :
    1 calculatrice
    2 pouvoir intercepeter un appel avec le tel dans la poche
    3 pouvoir afficher une liste de passwords facilement et rapidement
    4 stocker de la musique et la transmettre en bluetooth
    5 monitorer le coeur pendant une course à pied ou une sortie en vélo
    6 pouvoir faire ube photo pour se rappeler plus tard quelque chose interressant
    7 pouvoir enregistrer un mémo vocal

    J’avaus toutes des fonctions dans la précédente montre si une seule manque alors ce ne sera pas pour moi.
    Pour moi une montre ce n’est oas un bijou mais objet fonctionnel qui doit remplir sa mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
terraillon-omni

Terraillon présentera un nouvel objet connecté au CES 2016 : OMNI

Deep Spying

Deep Spying: Quand votre smartwatch révèle vos codes !