exposition véhicule Iraq
in

L’Iraq a construit un véhicule robotique armé afin d’affronter Daech

L’Iraq, un des pays les plus exposés à la menace de l’État Islamique, va utiliser un véhicule robotique ressemblant à un tank et équipé de plusieurs armes lourdes afin de reprendre une ville au nord du pays.

Un véhicule de guerre sans pilote

Il est de la taille d’une voiture, mais a l’apparence d’un tank, et transporte une mitrailleuse automatique et un lance-roquette. Le véhicule pourrait paraître normal, sauf que personne ne l’occupe. Il est équipé de quatre caméras permettant aux soldats le contrôlant à distance de voir à travers ses yeux.

véhicule robotique armé

Il est, en effet, conduit depuis un ordinateur portable à un kilomètre de distance. Cela signifie que les opérateurs doivent se trouver sur le champ de bataille pour le contrôler, mais ils peuvent rester en sécurité pendant que la machine s’occupe du combat.

Des origines peu claires …

Il n’y a que peu d’informations sur les origines de ce robot surnommé Alrobot (« robot » en arable). La source de l’information, le Bagdad Post, assure qu’il a été créé par deux frères sans pour autant citer leurs noms ou leur affiliation.

véhicule robotique Iraq présentation

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

D’autres sources assurent, images à l’appui, qu’il avait été présenté lors d’une exposition à Bagdad six mois plus tôt (voir image à la une).

Les informations sur le véhicule étant peu nombreuses, on peut légitimement se demander comment et à quelle fréquence l’Iraq compte l’utiliser, et si son gouvernement compte en faire construire d’autres.

… Mais une mission bien définie

Le directeur adjoint de l’Institut de Recherche du Moyen-Orient a révélé que le robot serait déployé une première fois pour reprendre Mossoul, une ville au nord de l’Iraq qui est tenu par l’organisation État Islamique depuis 2014.

L’idée de véhicules vides envoyés au front est loin d’être nouvelle. L’armée et les objets connectés ne sont pas si éloignés qu’on pourrait le croire. Ces dernières années, les régions du monde déchirées par la guerre ont connu le pire de ce que les nouvelles technologies sont capables d’accomplir, comme par exemple des bombardements effectués par des drones.

Déjà en 2007, l’armée américaine avait utilisé trois robots armés appelés Special Weapons Obstervation Reconaissance Detection System, l’acronyme de swords (« épées » en anglais). Leur objectif était d’effectuer des missions de reconnaissance et, si nécessaire, de tirer sur l’ennemi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Momit Cool climatiseur thermostat

[TEST] Momit Cool : un thermostat connecté incomplet

garmin-fenix-chronos

Garmin Fenix Chronos : la Fenix 3 s’offre un prestigieux relooking