test nextbase dashcam 622GW
in ,

[TEST] Nextbase Dashcam 622GW : ce qui se fait de mieux aujourd’hui

Les dashcam, ou caméra pour tableau de bord de voitures en Français, ne sont pas encore très répandues chez nous. Leur but est principalement de servir de boîte noire en cas d’accident, en plus d’enregistrer les trajets pour la mémoire personnelle. Dans d’autres pays, comme en Corée du Sud, beaucoup de voitures en sont équipées. Il faut dire que le nombre d’accidents de la route y est très important là-bas, le classant parmi les plus mauvais élèves des pays de l’OCDE. Les vidéos capturées peuvent s’avérer essentielles en cas de délit de fuite, pour apporter des preuves aux assurances. Nextbase, une entreprise anglaise, est spécialisée dans ce genre d’appareils. Elle compte bien convertir les Français en leur montrant tous les bénéfices d’une dashcam. Le modèle 622GW possède-t-il les atouts suffisants pour convaincre les automobilistes de l’hexagone ? La réponse après ces quelques lignes.

Caractéristiques techniques :

  • marque : Nextbase
  • modèle : 622GW
  • catégorie : Dashcam, caméra embarquée pour automobile
  • Connexion : Bluetooth 5 / WiFi 2,4 GHz et 5 GHz
  • Poids : 125 g
  • Résolution du capteur : 8 MP (140° d’angle)
  • Contrôle vocal : Alexa
  • Lecteur de carte mémoire : MicroSD U3 (jusqu’à 128 Go)
  • Prix : 299,99 €
  • Disponibilité : disponible
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Unboxing de la caméra pour tableau de bord de Nextbase

La caméra de bord est emballée dans une boîte sobre au niveau des couleurs. Seules quelques touches bleues égayent l’ensemble. En revanche, elle est recouverte de descriptions des différentes fonctionnalités de la dashcam. Presque tous les endroits où quelque chose peut être écrit, Nextbase en profite pour mettre en avant tous les atouts de la 622GW.

À l’intérieur, la boîte réussit l’exploit de caser les nombreux accessoires dans un petit espace. En effet, en plus de la caméra sont fournis tous les éléments pour la faire fonctionner et l’accrocher dans la voiture. Cela comprend un câble USB de recharge d’un peu moins d’un mètre, un câble pour la brancher à prise 12V de 4 mètres, deux systèmes d’accroche, ainsi que la notice de prise en main. Il manque juste la carte mémoire MicroSD qui est vendue séparément.

Test Nextbase Dashcam 622GW illus 1

Design et ergonomie de la Dashcam 622GW

La dashcam de Nextbase ressemble à un petit appareil photo. Au format d’une carte de visite, la caméra essaye de se faire la plus petite possible pour ne pas gêner le champ de vision. L’arrière est occupé en grande partie par l’écran tactile de trois pouces. Dessous, un bouton permet de verrouiller l’enregistrement des vidéos. Nous en reparlerons. La face avant comprend ce qui s’apparente à un objectif, ainsi que l’aimant pour fixer l’appareil au pare-brise. Ce dernier est protégé par une plaquette qui se détache et s’enlève. Retenez bien l’endroit où vous la rangez tant que vous vous servez de la caméra, puisque cette protection est petite et peut rapidement se perdre.

Les bords de la dashcam accueillent d’un côté le bouton pour l’allumer et la fente pour la carte mémoire microSD, obligatoire. De l’autre, un port mini HDMI sert à brancher un module complémentaire (vendu séparément) comme une caméra de vue arrière. Attention encore une fois au capuchon qui recouvre ce port et qui se détache complètement. Enfin, sur le dessus, se trouve le port mini USB pour la recharge. Dans sa robe à deux couleurs, noire et gris mat, presque anthracite, et brossé, la dashcam s’accorde avec la plupart des habitacles de voiture. Logée à proximité du rétroviseur intérieur, elle sait se faire relativement discrète.

Utilisation de la caméra embarquée de Nextbase

Si la discrétion est bienvenue, le fait que l’appareil ne gêne pas la conduite est encore mieux. La dashcam 622GW est fournie avec deux moyens pour la fixer au pare-brise. La première s’apparente plus à un scotch, quand la seconde reprend la formule d’une ventouse classique. Cette dernière a l’avantage de pouvoir se retirer et se remettre plus facilement. Cela veut également dire qu’il faut s’assurer qu’elle est bien fixée, pour éviter que la caméra ne tombe. Nous conseillons de régler l’angle de la prise de vue avant de l’accrocher. En effet, la boule qui sert d’axe de rotation bouge difficilement, ce qui est une bonne chose.

La position de la dashcam peut varier, mais dans la plupart des cas il est préférable de la placer proche du rétroviseur intérieur. Cela permet de réduire sa nuisance sur la visibilité, et d’obtenir un point de vue global sur la route. Grâce à son « objectif » grand-angle qui filme à 140°, l’appareil capte aussi une partie de ce qu’il se passe sur les côtés. De plus, comme il est très probable qu’elle soit branchée en permanence à la prise 12V du véhicule, c’est aussi là que le câble gêne le moins.

test nextbase dashcam 622gw intérieur

Un contrôle tactile ou à la voix

La dashcam peut se contrôler de différentes manières. Tout d’abord par son écran tactile. L’interface est simple et intuitive. Les paramètres donnent accès à bon nombre de réglages pour personnaliser l’expérience. En revanche, la sensibilité de l’écran n’est pas aussi bonne que sur un téléphone portable ou une tablette. Il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour peu que l’on appuie trop doucement ou un peu trop à côté. Aussi, manipuler la caméra de cette manière laisse immanquablement des traces de doigts. Il est donc utile d’avoir une chamoisine à portée de main.

L’autre méthode consiste à utiliser l’assistant vocal d’Amazon Alexa, intégré de base. Il suffit de le configurer avec l’application mobile MyNextbase et l’on peut alors contrôler son appareil à la voix. Pour les personnes habituées à utiliser cette technologie, cela apporte l’assurance de rester concentré sur la route. Pour les autres, c’est un risque de s’embrouiller avec quelque chose que l’on n’a pas souvent l’occasion d’utiliser et donc de perturber la conduite.

Les vidéos sont enregistrées dans une carte mémoire microSD U3 qui s’insère dans l’appareil. En fonction de la qualité d’image choisie, ces vidéos prennent plus ou moins de place. Ainsi, avec le mode 4K et une capacité de stockage de 128 Go, il est possible d’enregistrer de quatre à cinq heures de contenu. Après cela, la dashcam enregistre par-dessus les premières vidéos. C’est pourquoi il est important de verrouiller les passages que vous souhaitez conserver. Cela empêche qu’ils soient effacés sans votre autorisation.

Test Nextbase Dashcam 622GW illus 2

De nombreuses fonctions intelligentes

La dashcam intègre également des fonctions automatiques qui se déclenchent selon certaines conditions. La première, et la plus évidente, est l’allumage de l’appareil une fois que le contact de l’auto est enclenché. Pas besoin de s’embêter à appuyer sur pleins de boutons à chaque fois que l’on prend sa voiture. La caméra se met en route même si on l’oublie. Les autres fonctionnalités intelligentes sont liées aux potentiels accidents. C’est le cas du verrouillage des vidéos qui s’effectue dès que la dashcam ressent un choc. C’est l’accéléromètre intégré qui s’occupe de cela. Le seul problème est que cet accéléromètre est un peu trop sensible et qu’il peut confondre un choc avec le passage un peu trop rapide d’un ralentisseur ou d’un nid de poule.

Nextbase propose également une fonction Emergency SOS. Celle-ci appelle automatiquement les urgences lorsque vous ne pouvez le faire vous-même, à la suite d’un accident. Offerte à l’essai pendant trois mois, il faut ensuite payer un abonnement pour en profiter. Enfin, la technologie embarquée what3words apporte un système de géolocalisation rapide et efficace.

test nextbase dashcam 622GW app

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Qualité de l’image de la dashcam 622GW

C’est un autre point fort de cette caméra de bord. La qualité de l’image filmée est tout à fait satisfaisante. La dashcam a plusieurs modes d’enregistrement, chacun avec une résolution différente. Il est ainsi possible de basculer entre du 4K, du 1440 ou du 1080p. Le 4K produit naturellement la meilleure image, même s’il n’est pas tout à fait au niveau de ce que l’on peut trouver sur un appareil photo. L’on s’aperçoit qu’en grossissant l’image, les détails perdent rapidement en netteté. Cependant, cela reste tout de même au-dessus de ce qui est proposé habituellement.

C’est pourquoi, malgré des fichiers qui remplissent la carte mémoire plus vite, nous conseillons d’utiliser le mode 4K. Cela se fait aux dépens de quelques images, mais il est rare d’avoir besoin d’un enregistrement à 120 images par seconde, sauf pour avoir de beaux ralentis. L’autre atout de la dashcam réside dans son stabilisateur optique. Celui-ci permet d’obtenir dans la plupart des circonstances une vidéo qui n’est pas trop agitée et dans laquelle on voit quelque chose.

Avec un angle de vision de 140°, la caméra ne rate aucune partie de la route. Cela déforme un peu l’image, mais cela ne gêne pas. La nuit, la vision nocturne prend le relais pour des images claires. Enfin, le filtre polarisant intégré à la lunette permet d’éviter les reflets du soleil sur le tableau de bord. Tout cela fait que dans l’ensemble, les images sont le plus souvent utilisables et de bonne qualité.

Conclusion

Avec ses multiples fonctionnalités intelligentes, sa qualité d’image tout à fait satisfaisante et sa simplicité d’utilisation, la dashcam 622GW de Nextbase est parmi les toutes meilleures du marché. Véritable boîte noire pour l’automobile, elle permet d’apporter un second œil au conducteur qui peut alors plus facilement se concentrer sur la route. Cela reste un certain investissement. Toutefois, si l’on compte le nombre de situations dans lesquelles un tel appareil peut apporter une contribution utile, cet investissement est vite amorti. Attention, ce n’est pas un objet magique qui empêche d’avoir des accidents. En revanche, cela peut servir de preuve en cas de litige avec une assurance. Encore peu adoptées dans notre pays, les dashcams pourraient ainsi rapidement se démocratiser, comme c’est le cas en Asie. La Nextbase 622GW représente déjà un très bon choix.

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Points positifs
Points négatifs
  • Bonne qualité de l’image
  • Stabilisateur optique / vision nocturne
  • Nombreuses fonctions intelligentes
  • Système d’accroche ingénieux
  • Commandes tactiles un peu capricieuses
  • Accéléromètre trop sensible
Design et ergonomie - 8.5
Utilisation - 8
Qualité de l'image - 9
Rapport qualité/prix - 8.5

8.5

Design et Ergonomie : Suffisamment discrète pour passer inaperçue et ne pas gêner la vision lors de la conduite.

Utilisation : Simple et intuitive d'utilisation. De nombreuses fonctions intelligentes, mais l'accéléromètre est trop sensible.

Qualité de l'image : Très bonne qualité de l'image avec un stabilisateur qui fait bien son job.

Rapport Qualité / Prix : Un certain investissement pour la garantie d'une sécurité accrue.

User Rating: 5 ( 1 votes)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Venu 2 et Venu 2S

Garmin vient de dévoiler les montres connectées Venu 2 et Venus 2S

HomeKit Secure Video

HomeKit Secure Video : bientôt pour les caméras extérieures Netatmo