in

Clark : le défibrillateur à domicile pour sauver des vies

Les objets connectés sont aujourd’hui majoritairement utilisés pour simplifier notre quotidien, ou l’améliorer. On pense ici à tout ce qui automatise une maison, et tous les accessoires qui accompagnent les personnes hors de chez elles. Or, nous oublions facilement que d’autres objets peuvent vite devenir vitaux, voire en mesure de sauver des vies. C’est le cas de Clark, un défibrillateur disponible pour le grand public. 

Caractéristiques techniques

  • Marque : Lifeaz
  • Type de produit : Défibrillateur automatique
  • Dimensions : 21 x 21 x 7 cm
  • Poids : 1,3 Kg
  • Autonomie : 4 à 5 ans
  • Connectivité : 2G
  • Prix : 990 € à l’achat, 29,90 € / mois en location
  • Disponibilité : Disponible

D’ordinaire réservés aux entreprises ou aux associations, les défibrillateurs sont des dispositifs médicaux. Ils aident à la réanimation de victimes d’arrêt cardiaque. En complément des gestes de premier secours, à savoir un massage cardiaque, l’appareil délivre un choc électrique afin d’augmenter les chances de survie. D’après les informations disponibles sur le site du ministère de la Santé, ce sont chaque année entre 40 000 et 50 000 personnes qui succombent d’une mort subite, faute d’une intervention extérieure. 

Un appareil indispensable

Depuis 2007, le ministère a favorisé l’implantation de DAE, pour défibrillateurs automatisés externes, sur l’ensemble du territoire. L’idée est de les installer dans des endroits particulièrement fréquentés, où le délai d’intervention des secours d’urgence n’est pas optimal et dans un endroit facilement accessible. Malheureusement, ce n’est pas toujours suffisant.

Ainsi, LifeAZ propose son défibrillateur Clark pour les entreprises, mais également pour les particuliers. Comme dit précédemment, parmi les 50 000 victimes d’arrêt cardiaque chaque année, 80% d’entre elles succombent à domicile. L’âge moyen de ces personnes est de 60 ans. Cela ne concerne donc pas que des personnes âgées qui pourraient vivre seules. En outre, il est recommandé d’agir dans les 4 minutes après la crise, tandis que les secours mettent en général au moins 15 minutes pour arriver. Si quelqu’un a rapidement la possibilité d’agir, des vies peuvent être sauvées.

Unboxing vidéo du défibrillateur

Le défibrillateur Clark en détails

Le défibrillateur repose dans un boîtier carré de 21 cm de côté, pour un poids de 1,3 kg. Il est donc léger et facile à transporter. Peu épais, il est également possible de l’accrocher à un mur, dans un endroit bien accessible du domicile. Le boîtier s’ouvre par son couvercle et les éléments à l’intérieur sont attachés. Rien ne peut être malencontreusement égaré. 

Une fois ouvert, le panneau principal ne s’avère pas être trop complexe après un premier coup d’œil. Celui-ci contient le bouton pour allumer et éteindre l’appareil. Gros, rond et vert, il est impossible à rater et surplombe les mentions ON/OFF, connues de tous. Au-dessus se trouve une frise rouge qui rappelle d’appeler les secours d’urgence. À sa droite et se poursuivant en dessous sont les schémas qui expliquent les gestes de base pour correctement positionner les électrodes. Enfin, le côté gauche accueille le haut-parleur et le choix de la langue des instructions, français ou anglais. 

Dans la partie intérieure du couvercle sont rangées les électrodes. Elles sont en permanence branchées au bloc principal qui leur fournit une alimentation électrique. Avec elles, une notice explicative qui donne des consignes simples pour commencer à se servir du défibrillateur.

Utilisation du défibrillateur Clark

C’est l’étape la plus importante et probablement celle qui intimide le plus si l’on ne s’est jamais servi d’un défibrillateur auparavant. Heureusement, Lifeaz a fait en sorte de rassurer les utilisateurs du Clark en proposant un appareil entièrement automatisé. Ainsi, pas de panique, la procédure à suivre est à la portée de tous. Il n’est pas nécessaire d’avoir un brevet de secouriste, ni même de connaître les gestes de premiers secours.

Il faut commencer par allumer le défibrillateur en appuyant sur le bouton ON. Des instructions sont immédiatement énoncées par une voix claire, bien audible et compréhensible. Cela commence par le placement des électrodes. Les schémas accompagnent l’explication orale qui indique comment faire. À partir de là, Clark se charge du reste. L’appareil analyse le rythme cardiaque de la personne et détermine si un choc électrique est souhaité, ou non. C’est-à-dire qu’il s’assure que cela ne soit pas un simple malaise vagal.

Une fois qu’un choc est administré, il faut réaliser un massage cardiaque. Là encore, rien d’insurmontable puisque le défibrillateur vous guide au moyen d’une assistance sonore, un bip régulier qui donne le rythme à adopter pour chaque pression. Ce n’est pas la peine d’en faire plus, il suffit de suivre les consignes données à la lettre. Cela permet de gagner un temps précieux en attendant les services de secours.

Gestion et entretien du défibrillateur Clark

Pour obtenir un défibrillateur Clark chez soi, plusieurs solutions sont possibles. Le premier moyen est d’en acheter un, tandis que le second est de le louer. L’appareil coûte 990 euros à l’achat (en promotion actuellement), et est garanti 5 ans. Vous disposez ainsi de tout le nécessaire pour vous en servir. Au bout de 2 ans et demi, les électrodes doivent être remplacées et après 5 ans, la batterie doit elle aussi être changée. Ces deux éléments coûtent chacun 100 euros. Sachez également qu’un pack Sérénité d’une valeur de 4,90 euros par mois comprend le renouvellement des consommables dès que ceux-ci ont atteint leur durée de vie maximale, et une aide à la gestion du suivi et des alertes de maintenance.

La location revient à 29,90 euros par mois (en promotion actuellement) et est sans engagement. Cela intègre de base le renouvellement des consommables, la maintenance et une assurance en cas de perte ou de vol. Quelle que soit l’option d’achat choisie, l’accès à l’application d’apprentissage des gestes qui sauvent est inclus. Par des petits jeux ludiques Everyday Heroes enseigne les bons réflexes à adopter en cas d’urgence. De plus, grâce à sa connectivité 2G, le défibrillateur est mis à jour régulièrement afin d’apporter de constantes innovations.

L’obtention de ce produit s’accompagne de notice et d’autocollants que vous pouvez confier à vos voisins, disposer dans votre quartier afin de mettre au courant le plus de monde possible qu’un défibrillateur est disponible non loin.

Conclusion

Clark, le premier défibrillateur pour particulier est un appareil complet, simple à utiliser qui sauve des vies. C’est un appareil essentiel que presque tout le monde devrait avoir chez soi. Par des consignes claires, une automatisation des procédures et un premier contact avec les gestes de premiers secours, il permet à chacun de donner une chance aux victimes d’arrêts cardiaques. 100% français et doté d’une certification médicale conforme, tous les éléments de sa conception justifient son achat. Lifeaz prend soin d’accompagner ses possesseurs afin de s’assurer que tout fonctionne à chaque instant. Nous ne pouvons que recommander de s’en procurer un.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel de Lifeaz.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
sony 1000XM4

Sony lance ses nouveaux écouteurs WF-1000XM4 sans fil et anti-bruit